Renouvellement du Certiphyto en exploitation agricole non soumise à agrément

Suis-je concerné ?

Depuis le début d’année 2020, les premiers certificats « Certiphyto » arrivent à échéance et doivent être renouvelés pour les exploitants agricoles et leurs salariés qui ont obtenu le certiphyto Version1 en 2010 et 2011.

Nous vous invitons à être attentifs à la date de fin de validité pour débuter la démarche de renouvellement qui doit être comprise entre 3 mois et 6 mois avant la date de fin de validité.

Pourquoi renouveler son certificat ?

Détenir le Certiphyto, c’est élaborer des stratégies et pratiques différentes, c’est penser à sa santé, et à l’environnement. C’est la possibilité d’acheter des produits.

C’est disposer d’un certificat valable 5 ans.

 

Le certiphyto : comment puis-je le renouveler ?

 

3 voies (A, B, C) ont été prévues pour renouveler le certificat :

  • Voie A : vous avez suivi une (ou plusieurs) formation(s) « labellisée écophyto » d’une durée d’au moins 14h00 dans les 3 dernières années, alors vous devez suivre un complément de 2h à distance, à faire de 6 à 4 mois avant l’échéance de votre certificat. Se rapprocher de VIVEA.

  •  
  • Voie B : vous passez une évaluation organisée sous forme de QCM (tests) : A faire de 6 à 3 mois avant l’échéance de votre certificat.

                   Voie B du Renouvellement certiphyto : comment faire pour y participer ?

                    L’Adpspa met en place la réalisation des tests tout au long de l’année avec un kit d’entrainement.

  • Voie C : Vous participez à un stage de 1 journée et vous obtenez le renouvellement de votre certiphyto. A faire de 6 à 3 mois avant l’échéance de votre certificat.

                   Voie C du Certiphyto : comment faire pour y participer ?

                   L’Adpspa, en partenariat avec la Chambre d’Agriculture de Tarn et Garonne, a conçu pour les exploitants agricoles et salariés un stage de 7 heures qui est présenté page suivante( cf onglet formation certiphyto)